Pages

vendredi 9 novembre 2012

Talisman - Les Limbes d'Em Moï


Em Moï est silencieuse et ferme les yeux, sereine.
Elle est modelée dans l’argile et grésée, l’émail blanc à cristaux dorés l’habille délicatement.
Elle repose sa tête sur un coussin de satin rouge, de forme ronde, et orné sur le pourtour d’un galon rouge.
Elle est un objet précieux, dont l’écrin n’est rien d’autre qu’un vulgaire bidon métallique rouillé, à l’image de ceux qui contenaient l’Agent Orange avant qu’il soit déversé par millions de litres sur le sol vietnamien.
L’éclairage zénithal la fait sortir de l’ombre et la met en valeur comme un joyau.
Il est aussi l’éclairage que Em Moï a apporté à ma vie, mettant le doigt sur ce qui m’était encore incompréhensible, m’aidant de la sorte à y voir plus clair, à dissocier ce qui est important de ce qui ne l’est pas.


                     






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire